Coaticook est une commune située dans le Sud-Est du Québec. Le nom est un dérivé de l’expression abénaki (une nation amérindienne) koatikoku qui signifie « la rivière aux pins ».

 

La région de Coaticook est réputée pour ses activités de plein air, culturelles et gastronomiques au goût du terroir. Par exemple, le parc de la Gorge de Coaticook offre une randonnée pédestre en forêt de calibre facile à moyen qui longe la rivière Coaticook. Il est même possible de traverser ce joyaux naturel via son pont suspendu, l’un des plus longs au monde. Une route alternative est toutefois proposée à celles et ceux qui craignent les hauteurs.

 

Les soirs d’été, le pont suspendu et les sentiers du parc de la Gorge deviennent l’hôte de Foresta Lumina. Cette attraction attire plus de 100 000 milles visiteurs par année. Il s’agit d’une activité familiale nocturne de type « son et lumière » dont les effets spéciaux mettent en vie un arbre qui parle et des milliers de lucioles féériques.

 

À l’entrée du parc de la Gorge se trouve Le Coffret de l’imagination. Ce restaurant offre un menu gastronomique à prix abordable. On y cuisine des recettes uniques qui mettent en vedette des spécialités locales telles que la truite des Bobines (pisciculture régionale) et l’authentique crème glacée à l’ancienne Coaticook.

 

Le Hall d’entrée du Coffret de l’imaginaire est une galerie d’art qui expose des toiles et des sculptures produites par des artistes coaticookois. Les personnes intéressées peuvent acheter sur place les œuvres d’art. D’autres artistes et artisans présentent leurs œuvres dans des kiosques réservés à cet effet près de l’entrée du parc de la Gorge. On peut même parfois les voir au travail.

 

Les Comptonnales

 

Compton, village membre de la municipalité régionale de comté de Coaticook, invite les gens à une foire nouveau genre qui marie l’agronomie, le plein air et la culture. Cette attraction automnale amène les visiteurs sur sept sites de productions agroalimentaires et un site culturel. Fromagerie, pomiculture, beurrerie, transformation du cassis, laine de lama, forgeron et autres productions régionales – agroalimentaires, artisanales et artistiques – sont à l’honneur durant cette fin de semaine festive.

 

Chaque site est accessible par navette ou à vélo. La voiture peut également être utilisée. Mais à cause de l’achalandage, il est préférable de laisser son véhicule dans un stationnement. Une fois sur un site à visiter, tout se fait à pied.

 

La majeure partie des expositions et des dégustations se déroulent en plein air. Il suffit de faire le tour des kiosques aménagés pour l’occasion. Il existe toutefois quelques installations permanentes intérieures comme le musée Louis S. St-Laurent; lieu historique de Parc Canada qui commémore la vie de ce Premier Ministre du Canada.

 

Quoi d’autres?

 

Été comme hiver, Coaticook et sa région regorge d’activités. Que l’on choisisse le centre d’art Rosinsky, les thés du musée Beaulne, le vélo de montagne au mont Hereford, la randonnée au mont Pinacle ou la cueillette de petits fruits; tout le monde y trouve son compte.

 

Josée Marie-Lise Robillard